Un peu d'histoire..

La famille de Castellane et le château d’EsparronFamille

972 : Compagnon d’armes du comte de Provence, Guillaume le Libérateur, lors de l’écrasement des Sarrasins à La Garde Freinet, Pons-Arbald, parent du Comte d’Apt s’octroie le vaste territoire du haut Verdon et affirme sa domination en édifiant une forteresse sur le roc de Castellane.

1089 : Un descendant de Pons-Arbald apparaît pour la première fois dans une charte sous le nom de Bonifacius de Petra Castellana.

12ème : Le Baron de Castellane est souverain sur une grande partie de la Haute Provence: Battait monnaie, rendait justice.

1146 : Premier soulèvement par les armes d’une coalition réunie autour du Baron de Castellane contre le Comte de Provence Raymond Bérenger II. Vaincu, Boniface II doit se soumettre à la cérémonie de l’hommage : tête nue, genoux à terre et mains jointes.

1218 : Mariage de Boniface V avec Agnès Spada, héritière de la seigneurie de Riez, élargissant ainsi ses possessions de toute la région du Bas Verdon, dont la seigneurie d’Esparron. Construction du donjon d’Esparron flanqué d’une tour.

Dernier grand seigneur féodal indépendant en Provence, Boniface VI s’opposera par les armes aux empiètement de l’administration tatillonne du comte de Provence Charles 1er d’Anjou. Il aura le temps d’écrire avant l’assaut final de son dernier retranchement à Castellane en 1262:

sceau de Boniface V«Si je rencontre un jour ses agents (du comte de Provence) qui me font la guerre, je les ferai dolents : je les ferraillerai tant que mon épée sera sanglante et ma lance presque en débris. Et celui qui contre eux se décourage et, à tort, tente de fuir,  si je ne l’occis pas, que plus jamais je ne couche bien avec ma dame que j’aime plus que tout.»

La forteresse d’Esparron aura été l’une des premières à subir le choc de l’assaut de l’armée du comte de Provence et cette seigneurie sera confisquée comme la totalité des possessions de Boniface VI.

Une famille profrançaise qui prend le nom d’Esparron est alors investie de la seigneurie.  Mais en 1448 le château réintègre la famille de Castellane lorsque Raymond de Castellane épouse Alix, la fille unique du seigneur d’Esparron. C'est à cette époque que le château s'agrandit et prend la forme classique d’une forteresse construite autour d’une cour d’honneur avec son entrée fermée par une belle porte en noyer à panneaux à serviette.  Un monumental escalier à vis est élevé pour desservir les étages.

Joseph Jean-Baptiste de Castellane (1704-1790) achève en 1780 de transformer radicalement l’aile sud-est du château.  Joseph Jean Baptiste n’aura pas de descendance mâle de son mariage avec Julie de Simiane (arrière petite fille de Madame de Sévigné). Il laissera la seigneurie d’Esparron à un neveu éloigné, Joseph Léonard de Castellane.

Révolution : Joseph Léonard (1761-1845),  émigre en Angleterre en 1791, le château est confisqué, vendu comme bien national. Sa femme, Charlotte d’Andrieu de Moncalvel, divorça provisoirement pour pouvoir racheter les biens de son mari.

1989 : donation du château par Louis Provence de Castellane, Marquis d’Esparron, sans descendance mâle à son neveu le Comte Bernard. La continuité sera assurée à la 32éme génération par son fils aîné…Boniface !

Quelques Personnages célèbres

Dessin ancienPierre de Castellane ayant combattu lors de la 1ère croisade : 1096-1099

Madame de Grignan 1746-1705: Françoise de Sévigné, épouse de François de Castellane, comte de Grignan,  gouverneur de Provence.

Henri-César, Mis de Castellane Majastre 1733 - 1789, chef d’escadre et commandant du navire « Le Marseillais » de 74 canons, participa à la victoire navale décisive de Chesapeake (1781) contre la flotte anglaise au cours de la guerre d’indépendance américaine.

Michel-Ange de Castellane, ambassadeur de Louis XV à la Sublime Porte et propriétaire du château de Villandry

Françoise de Castellane Norante, Marquise de Mirabeau 1685-1769. Grand-mère du célèbre Mirabeau, tribun de la révolution.

Joseph Léonard de Castellane, Marquis d’Esparron 1761 – 1845 : Fondateur et 1er Président de la Société Archéologique du Midi de la France.

Ernestine de Castellane Majastre 1788-1850, épouse Fouché, Duc d’Otrante.

Maréchal de Castellane 1788 – 1862 : Participa brillamment à une grande partie des campagnes de Napoléon 1er d’abord comme simple caporal pour terminer colonel après la campagne de Russie où il perdit la main droite suite au gel. Sous le second empire il sera gouverneur militaire de Lyon et reçu le bâton de Maréchal de France le 2 décembre 1852.

Boni de Castellane 1867 – 1932 : Célèbre dandy des années folles qui parvint à recréer les fastes de l’ancien régime dans le palais rose, reconstitution du Petit Trianon, qu’il fit construire avenue du Bois (actuelle avenue Foch) grâce à l’immense fortune de sa femme américaine, Anna Gould. Esthète, fin connaisseur de l’art, il conseilla le Metropolitan Museum pour de nombreuses acquisitions. Loin de ruiner sa femme, il arrondit encore sa fortune en amassant pour elle des trésors d’œuvres d’art.

Deux archevêques d’Arles, beaucoup d’évêques et de lieutenants généraux.

Français